24/09/2010

Coucou "Primevère officinale" - Primulacées

 

coucou 1.jpg

Autrefois assez commun, il a aujourd'hui disparu de nombreuses zones à cause de l'emploi de produits chimiques et de cueillettes excessives. Evitez donc de le cueillir dans la nature. Si vous voulez l'utiliser à des fins culinaires ou médicinales, cultivez-le dans un jardin d'herbes. Le coucou est une jolie plante vivace aux fleurettes jaune vif, en forme de clochettes. Les fleurs parfumées sont groupées en ombelles au sommet d'une longue hampe florale et penchées d'un même côté.La racine du coucou renferme des saponines, qui ont un puissant effet expectorant, on l'utilise pour traiter les bronchites et les toux chroniques très grasses. Elle agirait aussi sur les rhumatismes et serait diurétique. Les fleurs ont des propriétés sédatives, antispamodiques et anti-inflammatoires. Elles sont donc recommandées en cas de surmenage, d'insomnie, d'anxiété,de maux de tête, de spasme nerveux de l'estomac, de constipation, d'asthme et d'allergie. L'huile de coucou ( obtenue en laissant macérer des fleurs, et des racines fraîches pendant plusieurs semaines au soleil dans un bocal bien bouché) soulage les enflures, les ecchymoses et les douleurs.

USAGE :

- Contre les bronchites et les toux grasses, prenez une infusion de racines.

- En cas de surmenage et d'insomnie, faites une tisane avec des fleurs fraîches ou séchées.

- En cas de migraine, appliquez une compresse sur la tête.

- Sur les contusions et les ecchymoses, passez de l'huile de coucou ou un cataplasme de feuilles bouillies encore chaude.

RECOLTE :

- Ramassez les fleurs quand elles s'ouvrent, les feuilles au printemps et en été, et les racines en automne.

CONSERVATION :

- Séchez les fleurs et les racines pour les utiliser en infusions ou autres préparations .

- Les fleurs peuvent être confites.

RECETTE :

- Les jeunes feuilles se mangent crues, ajoutées aux salades composées.

- Les feuilles plus âgées peuvent être cuites en légume ou en soupe.

- Faites confire les fleurs et utilisez-les pour décorer les gâteaux.

- Laissez macérer les fleurs pour en faire de vin de coucou.

ATTENTION :

- Ne pas prendre pendant la grossesse en cas d'allergie à l'aspirine et pendant un traitement anticoagulant.

- A fortes doses, provoque diarrhées et vomissements.

 

Het Witte Elfenheksje

coucou 2.jpg

Primula veris - Primulaceae

Les commentaires sont fermés.