17/09/2010

Ficaire - Renonculacées

 

ficaire 2.jpg

 

Les fleurs de la ficaire ressemblent à celles du bouton d'or mais possèdent toutefois davantage de pétales et moins de sépales. Ses feuilles imitent celles du lierre. C'est une plante vivace qui aime les sols frais et riches. Bien qu'elle forme de beaux tapis fleuris, elle est souvent considérée comme une mauvaise herbe dans les jardins où elle occupe le terrain en attendant que d'autres plantes prennent le relais. Ses fleurs se ferment par temps couvert.

USAGES :

- Les feuilles s'utilisent dans des préparations pharmaceutiques comme décongestionnant.

- La ficaire était autrefois réputée pour traiter les verrues.

- Ses boutons floraux, riches en vitamine C étaient consommés pour lutter contre le scorbut, mais sans excès en raison d'une certaine toxicité.

- Toutes les renonculacées sont toxiques, mais une fois séchée la ficaire devient à peu près inoffensive.

- Employée en compresses, à raison d'une décoction de 40 grammes de feuilles par litre d'eau, elle soulage hémorroïdes et varices.

ATTENTION :

- Toutes les renonculacées sont toxique, la ficaire n'échappe pas à la règle qui recèle autant de molécules infréquentables dont la protoanémonine, une substance provoquant de violentes contractions musculaires, des coliques sanglantes, des troubles respiratoire et cardiaques et autres joyeusetés. Je vous conseille donc de ne pas en récolter.

 

Het Witte Elfenheksje

ficaire 1.jpg

Ranunculus ficaria - Renonculaceae

14/09/2010

Tanaisie - Composées

tanaisie 2.jpg

Originaire d'Europe la tanaisie est fréquente dans les décombres et sur les remblais. On l'observe également au bord des chemins, sur les rives des cours d'eaux et dans les fourrés. Elle est parfois cultivée dans les jardins comme plante ornementale ou médicinale. Son nom botanique dériverait du Grec " tanaos" qui signifie " grand âge ", probablement parce qu'elle reste fleurie longtemps avant de se faner. La tanaisie est une grande herbacée vivace dégageant une forte odeur balsamique au froissement. La tige ligueuse de la tanaisie, ramifiée dans sa partie supérieure, peut atteindre 1,50 m de hauteur. Les capitules jaunes en forme de bouton sont rassemblés en une inflorescence en ombelle. Les feuilles sont larges, finement divisées et dentées. Elles sont en touffe à la base et alternes le long de la tige qui est rigide et rameuse vers le haut. Traditionnellement utilisée comme plante médicinale la tanaisie contient des huiles essentielles, des principes amers, des résines et des tanins. Toutefois cette plante est toxique si elle est consommée en grande quantité. Depuis des siècles, cette plante est employée pour éliminer les vers intestinaux et pour déclencher les règles. On la prescrivait également en cas de manque d'appétit, de troubles hystériques, de fièvre, de nausées et de jaunisses. Les feuilles écrasées servaient à soigner les contusions et les varices. Elle était également efficace pour se débarrasser des poux, puces et autres parasites.

USAGE :

- Petites recette pour lutter contre les poux.

Vinaigre de lavande

- 100 g de fleurs de lavande

- 50 g de feuilles de menthe

- 50 gr de fleurs de tanaisie

- 200 g de vinaigre

- Faire une décoction et passer le tout dans un tamis.

- Massez le cuir chevelu avec le vinaigre de lavande.

RECOLTE :

- Ramassez les sommités florales en été, à l'éclosion des fleurs, et les feuilles de mai à octobre, au fur et à mesure des besoins.

CONSERVATION :

Couper les tiges de tanaisie et les ficeller en bottes que l'on suspendra dans le grenier ou dans la maison.

RECETTE :

- Quelques jeunes feuilles finement hachées aromatisent agréablement toutes sortes de desserts (gâteaux, crêpes, flans) et aussi des plats salés.

- Elles peuvent servir à parfumer des liqueurs, en les sucrant abondamment, et elles rehaussent le goût des infusions de menthe ou d'autres plantes aromatiques.

- Les feuilles, macérées préalablement dans de l'eau froide pour en ôter leur amertume, servent à préparer une boisson rafraîchissante avec du jus de citron et du miel.

ATTENTION :

- A n'utiliser que sous contrôle médical. Ne pas prendre pendant la grossesse. Dans certains pays, l'usage de la tanaisie, et en particulier de son huile essentielle, est contrôlé.

- A forte dose, la tanaisie est dangereuse car elle peut causer des convultions et des empoisonnements.

Het Witte Elfenheksje

tanaisie 3.jpg

Tanacetum vulgare - Compositae